Prions

pour le père Joseph Ibrahim Bedoyan

et les chrétiens de Syrie

Après l'assassinat du père Joseph Ibrahim Bedoyan, prêtre arménien catholique, et de son père dans le nord-est de la Syrie, unissons nos prières autour de nos frères orientaux.

Nous vous invitons à prier plus particulièrement lors de la messe dominicale pour le père Joseph Ibrahim Bedoyan, pour les chrétiens de Syrie et du Moyen-Orient :

Seigneur, en ces temps mouvementés au Moyen-Orient, nous te prions pour la paix dans cette région du monde.

Nous te confions particulièrement le père Joseph Ibrahim Bedoyan et son père, assassinés lundi dans l’est de la Syrie alors qu’ils se rendaient sur un projet humanitaire.

Donne à nos frères et sœurs d’Orient de garder l’espérance et de croire en un avenir possible sur leurs terres.

 

 

 

 

 

 

 

Un prêtre assassiné en Syrie

L’Œuvre d’Orient apprend l’attentat terroriste perpétué contre le Père Joseph Ibrahim Bedoyan et son père en Mésopotamie syrienne (Djezireh). Ce prêtre arménien catholique était particulièrement actif sur les projets de reconstruction et d’accueil des populations réfugiées dans l’est de la Syrie et se rendait sur un chantier de l’Œuvre d’Orient.

L'Œuvre d'Orient condamne également les trois explosions qui ont eu lieu aujourd'hui à proximité des églises à Qamishli.

L’Œuvre d’Orient s’indigne que la question des chrétiens en Mésopotamie syrienne soit systématiquement oubliée et escamotée.

De nombreuses communautés chrétiennes vivent dans cette région et souhaitent y demeurer.

Les kurdes ont combattu le DAECH et subissent l’agression inacceptable de l’armée turque et pour cela méritent notre considération.

Cependant ils doivent respecter et prendre en compte cette présence ancienne de communautés chrétiennes de diverses confessions (catholiques, orthodoxes, …)

Ces chrétiens ont pour la plupart fui le génocide, perpétré par l’Empire Ottoman avec le soutien d’une partie de la population kurde en 1915.

La communauté internationale a l’obligation morale d’assurer la sécurité de ces communautés chrétiennes et leur maintien dans leurs terres ancestrales.

Les autorités kurdes et les autorités syriennes doivent également assurer la sécurité des communautés chrétiennes ainsi que les possibilités de retour des personnes qui en ont été chassées.

L’Œuvre d’Orient rappelle que l’action des terroristes en Syrie, comme en Irak, a été une action génocidaire au sens du code pénal français (article 211-1). Les victimes ne sont pas les personnes qui ont rejoint le DAECH en toute connaissance de cause, mais les personnes torturées, chassées, ou tuées par les groupes les plus violents.

Ce terrorisme est certes le fait du DAECH mais il y a beaucoup d’autres groupes qui se livrent à ces actes de violence. Il convient de clarifier les relations que certains Etats entretiennent avec ces groupes.

Il est urgent de mettre en place une justice internationale qui juge les criminels comme cela a été fait dans d’autres situations (Afrique, Cambodge, Balkans…).

Mgr Pascal Gollnisch

Directeur général de l'Œuvre d'Orient

QUI SOMMES-NOUS?

Paroisse catholique

Diocèse de Montpellier

France

COORDONNÉES

Maison Paroissiale

13 bis Av. Amédée Borrel

34370 Cazouls-les-Béziers

04 67 93 81 03

contact@paroissendv.fr

© 2023 by HARMONY. Proudly created with Wix.com